Imprimer
Catégorie : Géographie
Affichages : 483

Une diversité des paysages

Par sa superficie et sa situation géographique, la France présente une très grande diversité de milieux appartenant aux zones tempérée et intertropicale (DOM-TOM). Ces milieux résultent d'une très longue histoire d'interactions entre les conditions naturelles et les interventions humaines exploitant leurs multiples ressources.

La France est un condensé de paysages très contrastés. Si l’on trace une diagonale sur sa carte, on constate que le Nord et l’Ouest sont principalement composés de plaines (Bassins parisien et aquitain) et de plateaux (Bretagne), tandis que l’Est et le Centre sont dominés par d’anciens massifs aux formes arrondies par le temps (Vosges et Massif central), et le Sud-Est par les montagnes les plus élevées (Alpes, Jura, Pyrénées, Corse).
Beaucoup de paysages ont été transformés par l’homme. Au fil des siècles, les campagnes ont ainsi été exploitées et sont devenues des zones de culture ou de pâturage. Des vignes et des arbres fruitiers ont été plantés, des canaux ont été creusés et de nouvelles forêts plantées pour remplacer des marécages insalubres.
Depuis les années i960, des parcs naturels régionaux et nationaux ont été créés en métropole et dans les territoires d’outre-mer afin de protéger les zones les plus sensibles. Et depuis 1986, la «loi littoral» interdit de construire en bord de mer.

Hallucinant !
À la suite d’une politique de reboisement, les forêts ont doublé depuis le XIXe siècle !. Elles occupent aujourd’hui près de 30% du pays.
Partout en France, en périphérie d’innombrables villes, les champs et les prairies ont laissé place à d’immenses zones commerciales...

Sympa !
Il existe un «Colorado provençal»! Le site de Rustrel, dans le Vaucluse, est une véritable attraction touristique pour ses rochers de couleur ocre.

Séquence émotion :
La montagne Pelée, en Martinique, est l’un des volcans les plus dangereux de la planète : en 1902, son éruption a fait plus de 29000 morts !
La Côte d’Azur est située en zone sismique. En 1909, le tremblement de terre de Lambesc, d’une magnitude e 6 2 sur l’échelle de Richter, fait 46 morts et 250 blessés.

Tout en chiffres :