Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Pour 4 personnes - 15 min de préparation - 30 min de trempage - 8 min de cuisson

Ingrédients :

  • 1 kg de pommes de terre marabel
  • 2 œufs
  • 2 c. à soupe de parmesan
  • 3 c. à soupe de chapelure
  • 2 c. à soupe de farine
  • 1 c. à café de sel fin
  • 1/2 c. à café de fleur de sel
  • 21 d’huile de friture

Préparation de la recette :

  • Épluche les pommes de terre avec un couteau Économe, puis lave-les rapidement à l'eau froide. Coupe-les en bâtonnets en prenant soin qu'elles soient toutes à peu près de la même taille.
  • Fais-les tremper 30 minutes dans l'eau froide. Rince-les plusieurs fois, pour ôter l'amidon, et essuie-les soigneusement avec un torchon propre et sec. Préchauffe la friteuse à 180 °C.
  • Casse les œufs dans un grand bol, bats-les rapidement. Verse la farine dans un deuxième bol, puis la chapelure, le parmesan et le sel fin mélangés dans un dernier.
  • Enrobe chaque frite en les trempant successivement dans la farine, dans les œufs et dans la chapelure. Dépose-les délicatement dans le panier de la friteuse (/!\ fais-toi aider par un adulte).
  • Baisse le panier et fais cuire les frites 8 minutes (/!\ fais-toi aider par un adulte). Remonte le panier, égoutte les frites en les secouant (/!\ fais-toi aider par un adulte), puis dispose-les dans un saladier tapissé de papier absorbant. Ôte le papier. Sale les frites légèrement avec la fleur de sel et savoure bien chaud.

Le conseil :
Varie les goûts de ces frites en parfumant la panure. Attention : utilise toujours des ingrédients secs (pas d'herbes fraîches). Tu peux ajouter 1/2 c. à café d'ail, d'échalote ou de basilic séché et réduit en poudre.

Geste culinaire : la découpe des pommes de terre en frite.

Comment faire des frites croustillantes. Recette de cuisine à faire avec les enfants

On se couchera moins bête ce soir ! Comment le renard construit sa maison ?
Il creuse trois terriers sous la terre : un petit, très frais, pour passer l'été, un plus grand, pour s'abriter l'hiver, et un dernier où il place ses réserves de nourriture.